Brin d’humour

Décembre 1872, Bretignolles (79) :

  • Jean CHAUVIER, officier de l’Etat Civil :  « Quels prénoms avez-vous choisis pour cette enfant ? »
  • Louis ALBERTEAU :  « ceux d’Eugénie Ester Onorine »

Il y a parfois des actes qui font sourire …. Et si je me fie à celui-là, je suis l’arrière petite-fille d’un(e) génie née le lendemain de sa déclaration de naissance à la mairie !

« L’an mil huit cent soixante douze le neuf décembre (…) lequel nous a présenté un enfan du sexe féminin né le dix de ce mois sur les cinq heure du matin (…) qui ont donné le prénom de génie ester onorine (…) »

alberteau eugenie naissance

 

 

 


5 réflexions sur “Brin d’humour

  1. Dans mon village natal ou une famille s’appelle de Geniès, elle aurait donc pu s’appeler DE GENIES Teronorine 😉 Par contre, établir l’acte, la veille de la naissance, nécessite des dons de devin très certains… Mais descendre d’une génie (au fait c’est comment au féminin ce mot? Ca existe?), ce n’est pas donné à tout le monde 😉

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s